DERNIERE MINUTE

Argentine : Fernandez pouruivie pour une opération controversée de la Banque centrale

Argentine : Fernandez pouruivie pour une opération controversée de la Banque centrale
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’ancienne présidente argentine Cristina Fernandez a été inculpée ce vendredi pour préjudice à l’Etat. Elle est accusée d’avoir ordonné une opération de spéculation sur les taux de change menée par la Banque centrale dans les derniers mois de son mandat en 2015.

La décision du juge a été publiée sur le site Internet de la Cour suprême.

Le magistrat a prononcé les mêmes poursuites à l’encontre de son ancien ministre de l‘économie Axel Kicillof et de l’ex-président de la Banque centrale Alejandro Vanoli.

Le nouveau président, de centre-droit, Maurico Macri, a lui été élu sur la promesse d’abandonner le contrôle des changes qui étouffe selon lui l‘économie du pays.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.