Nouvelles violences à Idomeni: MSF quitte le camp

Nouvelles violences à Idomeni: MSF quitte le camp
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De nouveaux affrontements ont émaillé la journée de mercredi dans le camp de réfugiés d’Idomeni, en Grèce, près de la frontière macédonienne.

PUBLICITÉ

De nouveaux affrontements ont émaillé la journée de mercredi dans le camp de réfugiés d’Idomeni, en Grèce, près de la frontière macédonienne.

En fin d’après-midi un groupe d’environ 200 migrants a chargé la police en poussant un wagon abandonné dans sa direction. La police a fait usage de gaz lacrymogène. Les manifestants ont riposté par des jets des pierres. Les violences ont duré toute la soirée.

A 23h30, l’ONG médecins sans frontière a annoncé qu’elle quittait provisoirement le camp improvisé, où vivent près de 10.000 personnes dont de nombreux enfants “pour des raisons de sécurité”.

UPDATE 1/2: for security reasons we have had to evacuate all staff from #Idomeni along w. patients in our clinic due to tense confrontations

— MSF Sea (@MSF_Sea) 18 mai 2016

UPDATE 2/2: We are very concerned for the safety of people left in the camp & hope to return to #Idomeni as soon as the situation allows

— MSF Sea (@MSF_Sea) 18 mai 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Violences physiques et traitements dégradants à l'encontre de migrants arrivant en Grèce

Au large de la Grèce, le pire naufrage d'un bateau de migrants depuis 2016

No Comment : en Haïti, la violence des gangs conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale