EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Euro: pas de "Marseille bis" avant le deuxième match de la Russie

Euro: pas de "Marseille bis" avant le deuxième match de la Russie
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Considérée risquée, la rencontre entre la Slovaquie et la Russie s’est déroulée dans une ambiance globalement bonne, quatre jours après les affrontements opposant hooligans russes et anglais à…

PUBLICITÉ

Considérée risquée, la rencontre entre la Slovaquie et la Russie s’est déroulée dans une ambiance globalement bonne, quatre jours après les affrontements opposant hooligans russes et anglais à Marseille.

Pourtant avant le coup d’envoi à Lille, certains n‘étaient pas rassurés:

“Je pense qu’il y aura des bagarres entre les ultras. Mais pas entre les fans normaux comme nous. Je ne pense pas qu’on aura de problèmes… J’espère” déclare un supporter Slovaque dans les rues du centre-ville de Lille.

“Qui veut se battre, se battra. Qui ne le veut pas, comme ces deux filles ici, ne se battra pas, dit un Russe.

“Nous voulons une ambiance amicale. Par exemple hier nous avons passé un moment avec des Allemands, et des Britanniques. On a chanté ensemble”, explique une des deux jeunes filles aux couleurs de la sélection russe.

A Lille la vente d’alcool est interdite dans les magasins depuis mardi, mais elle est autorisée dans la fan zone, les restaurants et les bars jusqu’à minuit. La consommation d’alcool est interdite sur la voie publique, sous ordre du préfet.

Alcohol sections of the supermarkets in Lille have been shut off pic.twitter.com/haoNPGrUh7

— Ashton Allen (@AshtonAllen22) June 14, 2016

Au total dix personnes ont été placées en garde à vue depuis mardi à Lille, sept pour des faits de violence et trois pour ivresse publique. Un bilan que la préfecture du Nord a jugé “extrêmement rassurant”. Parmi les personnes interpellées, trois Russes et un Ukrainien pourraient être expulsés du territoire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou réagit à l'arrestation de 43 supporters russes par la police française

Face aux Bleus, les supporters albanais croient en leur équipe

La France affirme que la Russie a menacé d'abattre des avions français au-dessus de la mer Noire