PUBLICITÉ

Moscou réagit à l'arrestation de 43 supporters russes par la police française

Moscou réagit à l'arrestation de 43 supporters russes par la police française
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’ambassadeur français à Moscou a été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères, au lendemain du placement en garde à vue de 43 supporters russes.

PUBLICITÉ

L’ambassadeur français à Moscou a été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères, au lendemain du placement en garde à vue de 43 supporters russes. Ces dernier ont été arrêtés ce mardi dans un bus qui quittait les environs de Marseille, en direction de Lille, où la Russie jouait son deuxième match ce mercredi. Selon le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, ces interpellations sont discriminatoires et contraires aux traités diplomatiques.

“Les autorités françaises avaient l’obligation d’informer notre ambassade ou le consulat général de Marseille au moment précis où les fans russes ont été détenus, mais cela n’a pas été fait. La France a agit en violation de la Convention de Vienne, et j’ai d’ores et déjà envoyé un message verbal au ministre des Affaires étrangères français pour que de telles violations ne se reproduisent pas”
Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères

Les supporters arrêtés sont soupçonnés d’avoir participé aux violences entre hooligans en partie Russes et Anglais samedi à Marseille. Selon l’ambassadeur de France, le Consul général de Russie à Marseille a été prévenu dès le début de l’opération policière et s’est rendu sur place. Il a ajouté que des supporters de plusieurs pays étaient poursuivis “sans aucune discrimination”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro 2016 : le hooliganisme vu de Russie

No Comment : en Haïti, la violence des gangs conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale

Mort d'Alexeï Navalny : plus de 100 arrestations en Russie