DERNIERE MINUTE

Michael Jackson : le passé trouble du chanteur refait surface

Michael Jackson : le passé trouble du chanteur refait surface
Taille du texte Aa Aa

Ce samedi 25 juin, proches et fans de Michael Jackson commémorent le 7e anniversaire du décès de l’ex-“Roi de la pop”. Mais, cette date est plongée dans un sombre imbroglio autour de la personnalité de l’artiste, dépeint comme une “prédateur et un manipulateur”.

Le site américain Radar Online en a fait sa “Une” mardi dernier. Le média affirme avoir eu accès à des documents compromettants, issus d’un rapport de police du département du Sheriff de Santa Barbara datant de 2003. Ces documents, qui auraient appartenu à Michael Jackson de son vivant, présentent un visage terrifiant de la star : celui d’un “prédateur et manipulateur”. Un nouveau retour dans la vie sexuelle controversée de l’ex-star de la pop qui l’avait conduit devant la justice en 2003.

Retrouvés dans l’immense demeure de la pop star, qu’il a dénommée Neverland, en Californie (USA), en 2003, on y retrouve, selon Radar Online, des “images et vidéos pédophiles, sadomasochistes ainsi que des clichés explicites de scènes de tortures animales ; mais également des “images et vidéos très sombres et effrayantes d’hommes, de femmes, de petits garçons et de petites filles dans des positions perverses”, et des clichés de ses propres neveux “légèrement vêtus”. Toujours en référence au rapport, Radar Online mentionne qu‘à l‘époque, l’artiste a dû débourser 200 millions de dollars pour acheter le silence des plaignants. Raison pour laquelle ces “preuves” n’avaient jamais été dévoilées au public.

Des déclarations qui ont révolté les proches de Michael Jackson notamment sa fille Paris. Dans un post sur son compte Twitter, la jeune fille de dix-huit ans a déclaré : “Malheureusement, la négativité fera toujours vendre. Je vous invite tous à ignorer les parasites qui font carrière en essayant de calomnier mon père.” Avant d’ajouter dans un second post : “Les gens les plus purs sont toujours arrachés… Je continuerai à prouver que mon père bien-aimé a toujours été et sera toujours innocent.” Pour l’entourage de la star, en effet, les médias veulent profiter du 7e anniversaire du décès de la popstar, ce samedi 25 juin, pour se faire de l’argent.

Par ailleurs, Le Figaro, qui ne remet pas en doute l’authenticité des documents, affirme qu’ils avaient déjà été présentés, mais sous forme de preuve, à un jury américain, il y a plus de dix ans. Pour le périodique français donc, le scoop dans cette affaire, c’est la mise en ligne sur le web.

Au début des années 2000, la vie sexuelle de la star a été sujette à beaucoup de débats. De nombreuses plaintes avaient été déposées contre lui pour pédophilie, par des parents. Même s’il a été acquitté en 2005 des 14 chefs d’accusations qui avaient été portés contre lui, l’artiste a dû souvent assister, impuissant, à des prétendues révélations sur ses penchants sexuels.

Le “Roi de la Pop” s’est éteint le 25 juin 2009 à Los Angeles, des suites d’un arrêt cardiaque, alors qu’il préparait une grande tournée. Depuis, chaque année, bon nombre de ses “adorateurs” continuent de lui rendre des hommages, des plus sobres aux plus excentriques, comme l’a été la vie de l’interprète de Billie Jean.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.