EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'ancien Premier ministre français Michel Rocard est mort

L'ancien Premier ministre français Michel Rocard est mort
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’ancien Premier ministre français Michel Rocard s’est éteint à l‘âge de 85 ans dans un hôpital parisien.

PUBLICITÉ

L’ancien Premier ministre français Michel Rocard s’est éteint à l‘âge de 85 ans dans un hôpital parisien. Il dirigea le gouvernement de 1988 à 1991 sous la présidence de François Mitterrand.

Militant socialiste à partir de 1949, Michel Rocard fut d’abord ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire (1981-1983), puis ministre de l’Agriculture avant de diriger le gouvernement pendant trois ans.

Il dirigea par la suite brièvement le Parti socialiste (octobre 1993 à juin 1994) avant d‘être pendant 14 ans député européen.

Michel Rocard s‘était dit favorable au Brexit, car “la présence de la Grande-Bretagne depuis 1972 dans l’Union européenne nous interdit d’avancer”, avait-il estimé.

“Un socialisme conciliant utopie et modernité”

Pour François Hollande, Michel Rocard incarnait “un socialisme conciliant utopie et modernité”.

Pour l’actuel Premier ministre Manuel Valls, qui se revendique du ‘‘rocardisme”, il incarnait ‘‘la modernisation de la gauche et l’exigence de dire la vérité’‘. “Je perds un mentor, un ami”, a encore dit Manuel Valls sur France 2.

C'est une partie de nous-même qui s'en va avec Michel. La douleur est immense, l'héritage aussi. Nous continuerons tes combats.#MichelRocard

— Jean-Chr. Cambadélis (@jccambadelis) 2 juillet 2016

Rocard, esprit agile, culture historique, goût du débat sans concessions mais sans sectarisme. Entre nous,des divergences mais de l'estime

— Alain Juppé (@alainjuppe) 2 juillet 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gabriel Attal : le plus jeune Premier ministre français

Plus de 600 kilos de cannabis saisis à la frontière franco-espagnole

Sénatoriales : stabilité à droite, revers macroniste et retour du RN