EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'amalgame réfugiés-terroristes prégnant en Europe selon un sondage

L'amalgame réfugiés-terroristes prégnant en Europe selon un sondage
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Européens feraient un lien entre réfugiés et terrorisme d'après l'institut américain Pew Research qui a sondé près de 11500 pays dans huit pays de l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Une majorité d’Européens associerait afflux de réfugiés et risque terroriste, si l’on en croit une enquête réalisée par un institut de sondage américain.

Près de 11500 personnes ont été sondées dans huit états de l’Union européenne, notamment en Allemagne, le pays qui a accueilli le plus de migrants avec un contingent d’un million de personnes.

Ce lundi, Angela Merkel a reconnu que “le flux de réfugiés avait servi à faire passer des terroristes”.

61% des Allemands font un lien entre ces deux problématiques.

Many Europeans are concerned refugees will increase threat of domestic terrorism https://t.co/hJQA7J5qKBpic.twitter.com/5MlGKrUJUU

— Pew Research Center (@pewresearch) 11 juillet 2016

Record en Hongrie

En Hongrie et en Pologne, cet amalgame atteint des records : les trois quarts des sondés sont convaincus que les réfugiés accroissent le risque terroriste.

Paradoxalement, en France, la proportion est plus faible. Une majorité de personnes interrogées ne partage pas ce sentiment, d’après l’institut Pew Research.

Le désarroi de centaines de migrants à la frontière serbo-hongroise

Le flux des réfugiés ne s’est pas tari. Des milliers de personnes continuent de se présenter aux portes de l’Union européenne.

A la frontière serbo-hongroise, à Horgos, plus de 1300 migrants attendaient dans l’insalubrité, ce lundi, de rejoindre l’Union européenne.

Mais la Hongrie a encore durci les règles : désormais les policiers hongrois peuvent reconduire en Serbie les réfugiés arrêtés dans un rayon de huit kilomètres sur leur territoire.

Les autres aspects du sondage

L’enquête de Pew Research aborde également d’autres aspects, en particulier la perception des sondés sur les liens entre Islam et terrorisme.

46% of the French say very few Muslims in their country support groups like ISIS https://t.co/4F7lF4QXyNpic.twitter.com/DyWe8ooRHk

— Pew Research Center (@pewresearch) 12 juillet 2016

Pour en savoir plus :

voir le site de Pew Research Center

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Météo extrême en Europe : des records de chaleur et des tempêtes violentes

L'opposition italienne critique la visite de Giorgia Meloni en Albanie

Pays-Bas : des candidats aux élections européennes s'expriment sur l'Ukraine