Turquie : le Premier ministre accentue la pression sur les Etats-Unis

Turquie : le Premier ministre accentue la pression sur les Etats-Unis
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En pleurs lors d'une réunion ce lundi, le Premier ministre s'est vite repris et a intensifié la pression sur les Etats-Unis pour qu'ils extradent Fethullah Gülen.

PUBLICITÉ

Alors que la communauté internationale s’inquiète de dérives autoritaires en Turquie, Binali Yildirim abat la carte de l‘émotion ce lundi. Lors d’une réunion, il a répété ces mots, voix cassée entre deux sanglots : “*Mais pourquoi ils tuent des gens ?*“, question que lui posait son petit-fils pendant la nuit de violences.

Loin de se laisser attendrir trop longtemps, le bras droit du président a intensifié les pressions pour l’extradition de Fethullah Gülen, exilé en Pensylvanie. Ankara l’accuse d‘être à l’origine de la tentative de coup d‘état militaire.

Nous serions déçus que nos amis, les Etats-Unis, continuent de nous demander de présenter des preuves dans ce contexte“, a déclaré Binali Yildirim.

Les preuves nécessaires pour lancer un processus d’extradition ne semblent donc pas être une priorité. John Kerry, le secrétaire d’Etat américian, a pourtant rappelé que rien ne serait lancé tant que le gouvernement turc ne respectait pas les démarches officielles.

Le Premier ministre turc a indiqué que cette situation autour de l’extradition pourrait altérer l’amitié entre la Turquie et les Etats-Unis.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes aériennes turques après l’attentat-suicide revendiqué par le PKK

Recep Tayyip Erdogan a prêté serment, pour la troisième fois à la tête de la Turquie

Turquie : l'alliance de l'opposition désigne son candidat pour affronter Erdogan à la présidentielle