PUBLICITÉ

JO de Rio: la baie de Guanabara "fortement contaminée"

JO de Rio: la baie de Guanabara "fortement contaminée"
Tous droits réservés 
Par Claire Sergent avec REUTERS ET AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Surtout ne pas ouvrir la bouche pendant les épreuves, c’est le conseil donné aux athlètes.

PUBLICITÉ

Surtout ne pas ouvrir la bouche pendant les épreuves, c’est le conseil donné aux athlètes. A une semaine de l’ouverture des JO à Rio, la baie de Guanabara reste un cloaque, souillé par les rivières d’excréments et les détritus que les égouts déversent; une eau stagnante source de bactéries.

Who Is Polluting Rio’s Bay? https://t.co/DH8Le8NNLOpic.twitter.com/xTe5kG9lqH

— NYT Graphics (@nytgraphics) 28 juillet 2016

Pour le docteur Daniel Becker : “il faut que les athlètes aient un minimum de contact avec l’eau, il n’y a pas d’autre solution. Ce serait mieux s’ils gardaient la bouche et les yeux fermés, même si ça semble impossible. Ils vont certainement être contaminés, même si ça n’implique pas forcément qu’il seront malades. Mais ils seront en contact avec une eau qui est fortement contaminée.”

L’eau reste impure, malgré les promesses du gouvernement brésilien. Les compétiteurs de voile craignent même que des détritus flotants brisent leur rêve de médaille.
Mais pour le lasériste brésilien Robert Scheidt, la situation s’est améliorée.
“Je me suis entraîné ici, il y a 10 jours et je ne peux pas dire que c‘était parfait, je ne peux pas non plus dire qu’il n’y avait aucun déchet, mais la baie était dans un bien meilleur état qu’avant.”

Le gouvernement brésilien avait promis une dépollution de 80% de la baie de Guanabara. Selon l’autorité brésilienne en charge du contrôle des progrès en termes d’environnement, aucune amélioration significative n’a été notée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sommet sur l'Amazonie : Lula veut que les pays riches mettent la main à la poche

Danemark : l'incendie dans les bureaux du géant pharmaceutique Novo Nordisk est maîtrisé

Pacte vert, la pomme de discorde européenne