Le grand ménage continue en Turquie

Le grand ménage continue en Turquie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Nazli Ilicak, figure bien connue du journalisme en Turquie est l’une des 20 escortés ce vendredi, depuis les locaux de la police jusqu’au tribunal, pour être présentée devant la cour à…

PUBLICITÉ

Nazli Ilicak, figure bien connue du journalisme en Turquie est l’une des 20 escortés ce vendredi, depuis les locaux de la police jusqu’au tribunal, pour être présentée devant la cour à Istanbul. On compte également des journalistes de Zaman, le quotidien lié à Fethullah Gulen, imam résidant aux Etats-Unis, accusé par le gouvernement d‘être derrière le coup d’Etat

Le gouvernement turc a lancé des poursuites contre 89 journalistes, cette semaine. Les pays occidentaux et les organisations de défense des droits de l’homme craignent que le président Erdogan se serve du coup d’Etat pour renforcer son contrôle sur le pays et restreindre la liberté d’expression

131 organes de presse ont été fermés.

La purge en Turquie a frappé plus de 60 000 personnes. En plus des médias, elle a massivement touché l’armée, la justice, l‘éducation et s‘étend-même au monde des affaires, avec la mise en garde à vue de trois industriels, soupçonnés d‘être lié à Fethullah Gulen. Un chiffre susceptible d’augmenter.

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président turc accuse un général américain d'être du côté des Putschistes

Purges en Turquie: les grandes manoeuvres ont commencé

Turquie : le PKK revendique l'"attentat terroriste" au cœur d'Ankara