DERNIERE MINUTE

Syrie : la ville de Jarablos libérée des jihadistes de Daesh

Syrie : la ville de Jarablos libérée des jihadistes de Daesh
Taille du texte Aa Aa

La bataille de Jarablos en Syrie aura duré moins d’une journée. Mercredi en fin d’après-midi, les rebelles syriens soutenus par Ankara ont annoncé la défaite totale de Daesh, à la frontière turque. Côté turc, l’opération devait prendre fin “rapidement”.

A l’aube, l’armée turque était entrée en Syrie et avait lancé une opération d’envergure pour reprendre la ville aux mains du groupe État islamique. Les tanks n’ont pas hésité à bombarder les faubourgs de la ville.

La Turquie a précipité son intervention militaire au lendemain de l’attentat-suicide de Gaziantep a fait 54 morts.

Si Ankara cherchait à chasser Daesh de la frontière, le gouvernement turc voulait aussi éviter que la ville ne tombe aux mains des rebelles kurdes.

Il y a aurait eu très peu de résistance de la part des jihadistes qui auraient pris la fuite vers Al-Bab, au sud-est, à 40 km d’Alep.

L’offensive terrestre a été appuyée par des raids aériens de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Des bombardements ciblés ont permis de détruire rapidement les principales positions des jihadistes.

Les F16 et bombardiers turcs ont décollé depuis la base aérienne d’Incirlik à 150 km de Jarablos. Une base militaire d’accueil des troupes de l’Otan.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.