This content is not available in your region

Le président des Philippines accusé de meurtre par un repenti

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le président des Philippines accusé de meurtre par un repenti

L‘étau se resserre contre le bouillonnant président des Philippines.

Rodrigo Duterte vient d‘être accusé devant une commission d’enquête parlementaire d’avoir commandité près d’un millier d’assassinats du temps où il était maire d’une localité.

Les accusations ne sont pas nouvelles, mais c’est la première fois qu’un témoin ose parler à visage découvert.

Un repenti a ainsi expliqué aux sénateurs avoir fait partie d’un véritable commando de la mort sous les ordres de l’ancien maire.
La sénatrice qui interrogeait le témoin était apparemment…sur sa liste.

“Je ne m’abaisserai pas à répondre aux accusations d’un fou”, a répliqué le fils du président.

Les assassinats visaient des trafiquants de drogue. Mais aussi des personnalités.
Lors de la campagne électorale Rodrigo Duterte avait promis d’en finir avec les dealers quitte à tuer les criminels. Depuis son élection 3140 trafiquants ont été assassinés.

Avec Agences