António Guterres presque assuré de prendre la tête de l'ONU

António Guterres presque assuré de prendre la tête de l'ONU
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ancien chef du gouvernement du Portugal, cet ingénieur de formation a dirigé pendant dix ans le Haut commissariat pour les réfugiés.

PUBLICITÉ

António Guterres sera très probablement le prochain secrétaire général de l’ONU. Ancien chef du gouvernement du Portugal, cet ingénieur de formation a dirigé pendant dix ans le Haut commissariat pour les réfugiés (UNHCR) et s’est battu sans relâche pour les droits des migrants.

Son nom a été plébiscité par le Conseil de sécurité des Nations Unies, comme l’a souligné l’ambassadeur russe Vitali Tchourkine : “Après notre sixième scrutin informel, nous avons clairement un favori et son nom est António Guterres. Il y aura un vote formel ce jeudi, et nous espérons qu’il y aura une acclamation.”

NEWS; Portugal's António Guterres emerges as favourite for next UN Secretary-General.

Next step: formal Security Council vote on Thursday. pic.twitter.com/MZ8vGvS1s5

— United Nations (@UN) 5 octobre 2016

Après l’approbation du Conseil de sécurité, le choix d’António Guterres devra être confirmé par un vote de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Au Portugal, le président Marcelo Rebelo de Sousa s’est dit très heureux et salue un homme exceptionnel : ‘‘Je pense que c’est un très bon choix pour les Nations Unies. On a souvent le sentiment, au niveau international, qu‘à cause des poids et des contrepoids, ce n’est pas toujours le meilleur qui est choisi. Mais là, c’est le meilleur.”

Sauf surprise donc, António Guterres succédera en janvier au Sud-coréen Ban Ki-moon, qui aura effectué deux mandats de cinq ans à la tête de l’ONU. Jamais jusqu’ici un ancien Premier ministre n’a dirigé les Nations Unies.

#ONU. Antonio Guterres sur le point de succéder à Ban Ki-moon.#AntonioGuterres#UnitedNations

> OuestFrance</a> : <a href="https://t.co/YyLZN4NTN0">https://t.co/YyLZN4NTN0</a> <a href="https://t.co/N87ovtU1tq">pic.twitter.com/N87ovtU1tq</a></p>&mdash; Visactu (visactu) 5 octobre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

50 ans après le 25 avril : que reste-t-il à faire de la révolution ?

19% de la nourriture mondiale sont gaspillés

Au Portugal, 50 ans après la révolution, les Œillets se flétrissent-ils ?