Vénézuela : l'opposition appelle à la grève générale vendredi

Vénézuela : l'opposition appelle à la grève générale vendredi
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Vénézuela, deux jours après des manifestations monstres, l'opposition appelle à la grève générale demain. En plein naufrage économique la tension monte.

PUBLICITÉ

La colère des opposants à San Cristobal, au Vénézuela. La ville dans l’ouest du pays est l’un des foyers de la révolte anti-gouvernementale. Ici comme dans la capitale Caracas, on réclame le départ de Nicolas Maduro, au pouvoir depuis 2013, accusé d‘être responsable de la crise économique. Les manifestations d’hier dans tout le pays ont coûté la vie à un policier. Plus de 20 personnes ont été blessées, dont quatre par balles, 80 arrestations ont eu lieu.

“Je veux que mes enfants, mes petits-enfants, mes arrières petits-enfants connaissent la liberté et une vie décente, dit Teresa, la vie correcte que les Vénézueliens méritent. Ca devrait être un pays magnifique.”

#Venezuela : l'opposition mobilise en masse et appelle à la grève générale >> https://t.co/8N3YS6OIUupic.twitter.com/C27USwCTXc

— LaTribune (@LaTribune) 27 octobre 2016

Les opposants appellent à la grève générale demain. Le pouvoir a répondu en menaçant d’occuper les entreprises rebelles.
Dans ce pays pétrolier en plein naufrage économique sous l’effet de la chute des cours du brut, la tension monte un peu plus chaque jour, alors que les deux camps s’accusent mutuellement de “coup d’Etat”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Géorgie : 20 000 personnes contre la "loi russe"

Géorgie : le Parlement adopte une première version de la "loi russe"