EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Inquiétude et détermination à la COP22 après l'élection de Trump

Inquiétude et détermination à la COP22 après l'élection de Trump
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L‘élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, est un sujet de préoccupation pour les participants à la conférence internationale sur le climat à Marakech.

PUBLICITÉ

L‘élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, est un sujet de préoccupation pour les participants à la conférence internationale sur le climat à Marakech. Trump est réputé pour être climato-refractaire, lui qui a qualifié le déréglement climatique de “canular” pendant sa campagne éléctorale. Alors un seul mot d’ordre à la COP 22 : la détermination.

“Je ne suis pas inquiet mais conscient que notre travail sera difficile. Ça ne sera pas une promenade de santé mais nous sommes près pour le défi et nous pensons que nous avons l’histoire et le monde avec nous parce que chaque pays travaille là-dessus”, explique Tina Johnson, réseau américain sur le climat.

Un rassemblement anti-Trump a été organisé à Marakech. La crainte : que le nouveau président américain ne fasse dérailler la lutte contre le réchauffement climatique alors même que les EU sont le deuxième émetteur de gaz a effet de serre derrière la Chine.

“Entre les Etats-Unis et la Chine, le changement climatique n’est plus qu’une question environnementale mais géopolitique entre les deux pays les plus importants du monde. Nous sommons le nouveau président des Etats-Unis de prendre cette question en considération”, a dit Li Shuom, conseiller Grennpeace pour la Chine.

Donald Trump avait promis pendant sa campagne de ne pas signer l’accord de Paris sur le climat. Mais selon la ministre française de l’environnement, Ségolène Royal, il ne pourra pas empêcher la mise en oeuvre de cet accord mondial, signé sous la présidence de Barack Obama.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Procès de Donald Trump : Robert de Niro fait parler de lui à l'occasion de la fin des plaidoiries

Violences entre manifestants pro-israéliens et pro-palestiniens sur le campus UCLA