Au moins deux morts dans le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande

Au moins deux morts dans le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande dans la nuit de dimanche à lundi, heure locale, a fait au moins deux morts, un bilan susceptible de s’alourdir compte tenu des “problèmes de co

PUBLICITÉ

Le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande dans la nuit de dimanche à lundi, heure locale, a fait au moins deux morts, un bilan susceptible de s’alourdir compte tenu des “problèmes de communication” avec les régions les plus touchées, a toutefois précisé le Premier ministre, John Key. Ressentie sur une large partie du territoire, la principale secousse a eu lieu à 0h02 et elle a été suivie d’une série de fortes répliques. L‘épicentre a été localisé à 90 km de Christchurch, ville où un événement similaire avait fait 185 morts en février 2011.

Le séisme, de magnitude 7,8 sur l‘échelle de Richter, l’un des plus forts jamais enregistrés dans ce pays, a provoqué des dégâts matériels à des bâtiments et à la voirie. Des routes ont été coupées ; la circulation de trains et la navigation de ferries a été interrompue. Il y a aussi eu des pannes de courant et de téléphone. “Le risque de tsunami a été abaissé à un avertissement côtier, a ajouté le chef du gouvernement. Nous demandons néanmoins aux gens de
continuer à être prudents.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvel an : La Nouvelle-Zélande a été l'un des premiers pays à accueillir 2024

No Comment : Auckland, première grande ville à entrer dans l'année 2024

Nouvelle-Zélande : le futur Premier ministre dévoile une coalition de compromis