Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Sud : perquisitions chez Samsung

Corée du Sud : perquisitions chez Samsung
Taille du texte Aa Aa

Le parquet a ordonné des perquisitions dans le cadre de l’enquête sur le vaste scandale de corruption qui éclabousse la présidente Park Geun-Hye.

Le groupe est soupçonné d’avoir soudoyé Choi Soon-Sil, l’amie de la présidente par qui le scandale est arrivé, pour la fusion controversée avec C&T, en 2015.

Pour mener à bien cette fusion, NPS (le Service national des pensions de retraites) avait donné son feu vert. Plusieurs de ses bureaux ont également été perquisitionnés aux premières de la matinée.

Plusieurs cadres dirigeants de Samsung ont été entendus dans le cadre de ce scandale, qui a mis en lumière les relations entre conglomérats sud-coréens et pouvoir politique.