Israël : incendies à Haïfa, 50.000 personnes évacuées

Israël : incendies à Haïfa, 50.000 personnes évacuées
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ces incendies sont favorisés par la très grande sécheresse et un vent fort. Certains seraient d'origine criminelle.

PUBLICITÉ

Des flammes au milieu des immeubles d’habitation à Haïfa. La grande du ville du nord d’Israël est en proie à des incendies qui ont entraîné l‘évacuation de plus de 50.000 personnes. Des quartiers entiers sont désertés. Les autorités ont procédé à la fermeture de routes et d‘écoles. Plusieurs habitations ont été ravagées.

Haifa mayor: we are experiencing a national disaster https://t.co/Ph5MtsYXXB#HaifaFire

— The Times of Israel (@TimesofIsrael) 24 novembre 2016

Ces incendies de végétation frappent non seulement Haïfa, mais aussi la périphérie de Jérusalem et la Cisjordanie. Ils sont favorisés par la très grande sécheresse de ces derniers mois et par un vent fort. Des conditions météos qui devraient perdurer ces prochains jours.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est rendu à Haïfa. Il n’exclut pas que des incendies soient volontaires. Son ministre de la Sécurité publique a estime que la moitié des feux pourraient être d’origine criminelle et liés au conflit israélo-palestinien. La police a procédé à l’arrestation de plusieurs suspects.

La Russie, la Turquie et plusieurs pays européens ont envoyé des avions en renfort.

Cet incendie à Haïfa rappelle celui, dévastateur, de 2010 qui avait fait une quarantaine de morts. Jusqu’ici, aucun décès n’est à signaler.

Avec AFP, AP, Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tensions à Tbilissi après l'arrestation d'un blogueur

Serbie : deux personnes arrêtées pour le meurtre d'une enfant disparue

Trafic de drogue : plus de 200 interpellations à travers la France