PUBLICITÉ

30 ans après le drame, Tchernobyl sous cloche

30 ans après le drame, Tchernobyl sous cloche
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trente après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, l'arche de confinement est en place au dessus du réacteur accidenté

PUBLICITÉ

C’est un grand jour pour la sécurité nucléaire, et pour l’Ukraine. Trente ans après la catastrophe de Tchernobyl, le dôme de confinement financé par la communauté internationale a été mis en place au-dessus du réacteur accidenté de la centrale nucléaire.

Le président ukrainien n’a pas caché sa joie : “Aujourd’hui les constructeurs garantissent une centaine d’années de sécurité nucléaire. Beaucoup de gens ont eu des doutes, beaucoup n’y croyaient pas. Mais félicitations, on l’a fait ! “

“Trente ans après l’accident, a ajouté Hans Blix, en charge du projet, la douleur et les coûts sont encore lourds mais le processus de guérison a fait un long chemin. Le fait de rapprocher les deux moitiés de l‘énorme arche et de glisser le gigantesque abri au-dessus du réacteur historique, c’est comme fermer une plaie, une blessure nucléaire qui nous appartient à tous.”

L’arche a trois objectifs : confiner les matières radioactives, permettre le démantèlement du vieux “sarcophage” soviétique, et traiter les déchets radioactifs.

Elle est si grande qu’elle pourrait recouvrir le stade de France ou la statue de la Liberté. Elle ne sera opérationnelle que dans un an, en novembre 2017, le temps d’installer et mettre en service ses divers équipements.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tchernobyl : un témoin raconte les premières minutes

Natif de la région sinistrée de Tchernobyl et nostalgique

Tchernobyl : une radioactivité mouvante