PUBLICITÉ

A Alep, le régime syrien fait le tri parmi les évacués

A Alep, le régime syrien fait le tri parmi les évacués
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Priorité aux blessés "et pas aux militants armés", précise le ministre syrien de la réconciliation nationale.

PUBLICITÉ

Avec 24 heures de retard, le processus d‘évacuation des civils a repris à Alep. Un exode placé sous le contrôle des autorités syriennes.

Mais la tension est telle sur le terrain, que le régime de Damas a décidé de faire le tri parmi les fuyards, comme l’explique le ministre syrien de la réconciliation : “Nous n’avons qu’un seul objectif : assurer la sécurité des civils et pas celle des militants armés”, souligne Ali Haider.

Syrie: les gagnants et les perdants, par Jean-Gabriel Fredet https://t.co/NV7ouzHCj1

— Challenges (@Challenges) 15 décembre 2016

Selon diverses ONG, plusieurs dizaines de milliers de personnes se cacheraient toujours dans les quartiers est d’Alep.
Médecins du Monde évoque même le nombre de 100 000 civils retranchés dans les quartiers insurgés.

Des quartiers fantômes et totalement en ruine.
Selon les secteurs, entre 70 et 100 % des infrastructures ont été détruites.

Quatre ans de guerre ont anéanti Alep qui, il y a cinq ans encore, était la capitale économique de la Syrie.

Avec Agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib

No Comment : en Syrie, les manifestations anti-Assad se poursuivent dans le sud

Guerre Israël-Hamas : six Palestiniens tués en Cisjordanie occupée par un tir israélien