EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Meurtre de l'ambassadeur russe : Moscou envoie ses enquêteurs à Ankara

Meurtre de l'ambassadeur russe : Moscou envoie ses enquêteurs à Ankara
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parmi la délégation russe : des agents des services secrets et des diplomates.

PUBLICITÉ

Fait inédit dans les relations turco-russes, la Turquie a accepté la participation de 18 enquêteurs russes après l’assassinat lundi soir de l’ambassadeur russe Andreï Karlov à Ankara.

Des agents des services secrets et des diplomates russes sont arrivés mardi matin. Certains enquêteurs devaient notamment assister à l’autopsie du corps de l’ambassadeur.

Cet assassinat aurait pu ternir les relations entre Moscou et Ankara, mais il n’en sera rien, assure le gouvernement turc qui a décidé de rebaptisé la grande avenue où est mort Andreï Karlov.

L’ambassadeur russe en Turquie assassiné par balle https://t.co/WNyECypwBZ

— Le Monde (@lemondefr) 19 décembre 2016

Depuis cette attaque, c’est tout le quartier des ambassades de la capitale turque qui a de nouveau été bouclé.
Ce qui n’a pas empêché un individu de tirer des coups de feu mardi matin devant l’entrée de l’ambassade américaine. Il a été immédiatement appréhendé.

Même si le meurtrier de l’ambassadeur russe a été tué lors de son arrestation, l’enquête est loin d‘être terminée.
La police turque a placé en garde à vue plusieurs proches de l’assassin dont ses parents et sa soeur, arrêtés à l’ouest du pays.
Les enquêteurs cherchent à reconstituer le parcours de ce policier de 22 ans qui a justifié son acte au nom de la situation en Syrie.

Avec Agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un policier d'Ankara assassine l'ambassadeur russe en Turquie

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich condamné à 16 ans de prison pour "espionnage"

Turquie : un projet de loi controversé pour contrôler la population de chiens errants dans le pays