PUBLICITÉ

Crash aérien en mer Noire : "pas d'explosion à bord" (autorités russes)

Crash aérien en mer Noire : "pas d'explosion à bord" (autorités russes)
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La zone du crash en mer Noire a été totalement inspectée. L'analyse des débris va durer plusieurs semaines.

PUBLICITÉ

Qu’est-ce qui est à l’origine du crash du Tupolev-154 dimanche dernier en mer Noire ?
D’après les conclusions dévoilées ce jeudi par les autorités russes, il n’y a pas eu d’explosion à bord. Les enquêteurs semblent privilégier la piste d’un problème technique, même s’ils n’excluent pas l’hypothèse d’un acte terroriste.

En tout cas, la phase principale des recherches sous-marines est terminée.

Nous avons totalement inspecté la scène de la catastrophe, a indiqué le ministre de la Défense. Dix-neuf corps, plus de 230 fragments de corps, 13 grosses pièces de l’avion et près de 2.000 débris ont jusqu‘à présent été remontés à la surface.
Maxime Sokolov, ministre russe des Transports

L’analyse de tous ces débris ainsi que celle des boîtes noires pourraient prendre plusieurs semaines.
En attendant la publication des conclusions, tous les modèles Tupolev 154 restent au sol.

La catastrophe a coûté la vie à 92 personnes.
Parmi les victimes, une soixantaine de membres des Choeurs de l’Armée Rouge, qui devaient donner un concert en Syrie, pour le Nouvel An. Un concert destiné aux troupes russes déployés sur la base aérienne russe près de Lattaquié.

Commission considering seven versions of Tu-154 #crashhttps://t.co/x4tYWMzO1Ppic.twitter.com/KITsOVf23d

— TASS (@tassagency_en) 29 décembre 2016

avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : une défaillance technique serait à l'origine du crash du Tupolev-154

Le Tupolev 154, un avion qui date des années 60

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu