Vague de froid à l'Est de l'Europe : au moins 38 morts

Vague de froid à l'Est de l'Europe : au moins 38 morts
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les températures ont parfois atteint - 33 degrés comme en Serbie. Les sans-abris et les réfugiés sont les plus menacés.

PUBLICITÉ

La vague de froid qui s’est abattue sur l’Est de l’Europe a déjà causé la mort de 38 personnes.

Lundi, le centre polonais de sécurité natiolale a annoncé le décès de 10 sans-abri dans la seule journée de dimanche :
en cause des températures polaires inférieures à – 20 degrés.

En République tchèque, ce sont aux moins six personnes qui sont mortes de froid depuis vendredi selon les autorités. Quatre des six décès se sont produits à Prague, la capitale.

Températures une nouvelle fois glaciales sous la vague de #froid en Europe – souvent de -20°C à -35°C ce matin de la #Russie aux #Balkans ! pic.twitter.com/MxIkxmfAcP

— Météo Villes (@Meteovilles) 8 janvier 2017

Comme dans plusieurs pays, l’alerte orange a été déclenchée en Roumanie où la température est tombée à -29 degrés durant la nuit. Plusieurs axes routiers ont été fermés à la circulation. De nombreux vols ont été annulés et les écoles sont restée fermées ce lundi.

L'Europe subit un pic de froid glacial, notamment à Berlin, où les parcs et les monuments sont recouverts de neige #AFPpic.twitter.com/w6iMYBeCM3

— Agence France-Presse (@afpfr) 9 janvier 2017

Le froid a également causé la mort de sept personnes en Italie, où de fortes chutes de neige ont paralysé une bonne partie du pays.
Les aéroports de Bari et Brindisi ont dû fermer à cause de la neige, et plusieurs liaisons ferroviaires ont dû être coupées.

Autre conséquence de cette vague de froid : la situation des réfugiés devient préoccupante. Ceux qui n’ont pas d’abri sont souvent livrés à eux-mêmes. Ailleurs, les locaux mis à leur disposition restent mal chauffés. Une situation humanitaire dénoncée par plusieurs ONG.

La vague de #froid piège et tue les #migrants en Europe https://t.co/b6HCsd4Etdpic.twitter.com/ousGl9qu7L

— Le Soir+ (@lesoirplus) 8 janvier 2017

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les élections locales polonaises, test ultime avant les élections européennes

Les conservateurs de Droit et Justice en tête des élections locales polonaises

Crise diplomatique entre la Pologne et Israël après la mort de sept humanitaires à Gaza