PUBLICITÉ

A Davos, on commente le monde selon Trump

A Davos, on commente le monde selon Trump
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’investiture du nouveau président américain sera suivie de très près à Davos en Suisse.

PUBLICITÉ

L’investiture du nouveau président américain sera suivie de très près à Davos en Suisse.
Au Forum économique mondial, on s’attend à ce que le monde change avec Donald Trump. Et pourquoi pas l’Otan, nous dit Robin Niblett, responsable de Chatham House, un think tank basé à Londres :

“Je prends les commentaires de Donald Trump sur l’Otan très au sérieux. Lorsque vous dites de quelque chose que c’est obsolète, cela implique que ce n’est plus adapté à l’objectif, c’est un changement fondamental. Le changement fondamental que souhaitent les Européens c’est d‘être plus forts face à ce que beaucoup considèrent comme une résurgence de la menace russe, et face à l’instabilité au Proche-Orient. Les objectifs selon Donald Trump, c’est combattre le terrorisme, voire protèger les Etats Unis d’une bataille avec la Chine. L’Europe et l’Amérique ont une idée différente de l’objectif de l’Otan.”

It’s time to say it: Donald Trump is a mortal threat to the NATO alliance.
https://t.co/ni4z3Pr5cgpolitico</a></p>&mdash; Josh Rogin (joshrogin) 17 January 2017

TRUMP An Elephant In The Room At #Davos. With Inauguration Looming, Cartoonist Around The World Comment #WEF17#uspolipic.twitter.com/RlFdQFuay7

— Jim Harris (@JimHarris) 19 January 2017

Pour Kirill Dmitriev, PDG du fonds souverain russe Russian Direct Investment Fund, le changement viendra des relations avec son pays : “Nous pensons que la position de la Russie peut et doit être comprise. Nous pensons que c’est dans l’intérêt national des Etats Unis, d’ailleurs le président Obama l’a dit, d’avoir une coopération avec la Russie”. > You can be a top Trump advisor AND a coventurer with the Russian state! So much winning already. https://t.co/qf2OTCKLsk

— David Frum (@davidfrum) 17 January 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Forum de Davos : "créer un avenir commun dans un monde fracturé"

Débat depuis Davos : le rôle de la Russie dans le monde

Guerre Russie-Ukraine : les appels à la confiscation des avoirs russes se multiplient