This content is not available in your region

Ni de droite, ni de gauche, Emmanuel Macron multiplie pourtant les soutiens socialistes

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Ni de droite, ni de gauche, Emmanuel Macron multiplie pourtant les soutiens socialistes

En cause, selon plusieurs experts politiques, les faibles scores du candidat officiel du parti, Benoît Hamon, qui ne passerait pas le premier tour de la présidentielle, ce qui pousserait les ténors socialistes à rejoindre le camp Macron, à l’image de Bertrand Delanoë.

Le programme économique du candidat d’En marche ! n’a pourtant rien de socialiste selon Les économistes atterrés. Ce collectif anti-libéral estime qu’Emmanuel Macron s’inscrirait dans la continuité de François Hollande.