EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'ONU accuse la Turquie de "graves violations des droits de l'homme" contre les Kurdes

L'ONU accuse la Turquie de "graves violations des droits de l'homme" contre les Kurdes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est un rapport accablant qu’a publié l’ONU ce vendredi.

PUBLICITÉ

C’est un rapport accablant qu’a publié l’ONU ce vendredi. Accablant contre les autorités turques, accusées d’avoir commis de ““graves violations” dans le sud-est du pays à majorité kurde”:http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/03/10/l-onu-accuse-la-turquie-de-graves-violations-dans-la-region-kurde_5092557_3218.html. La ville de Cizre (DJIZRE), à la frontière syrienne, a connu un véritable martyre au début de 2016, contraignant beaucoup d’habitants à fuire la région.

Entre la fin officielle du cessez-le-feu entre le PKK et Ankara en juillet 2015 et décembre 2016, l’ONU estime le nombre de déplacés à 350 à 500 000 personnes.

“Il apparaît que pas un seul suspect n’a été appréhendé et pas un seul individu n’a été poursuivi pour les violations qui se sont produites pendant cette période. Le gouvernement turc a constamment refusé de nous accorder l’accès aux sites mais a contesté la véracité des allégations très graves contenues dans ce rapport.”

L’ONU s’est fondée sur des images satellites et des témoignages de victimes pour réaliser son travail. Quelque 2000 personnes dont 1200 civils auraient été tuées lors de ces opérations menées officiellement contre le PKK. Le rapport fait aussi état d’actes de tortures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation