EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Double attentat en Egypte : la communauté copte sous le choc

Double attentat en Egypte : la communauté copte sous le choc
Tous droits réservés 
Par Pierre Le Duff
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Notre correspondant au Caire s'est rendu aux abords de l'église Saint-George à Tanta après l'attentat de dimanche. Il a pu recueillir les témoignages de membres de la communauté copte.

PUBLICITÉ

Sur les images de vidéosurveillance, on peut voir le moment où le kamikaze déclenche sa ceinture d’explosifs, à l’entrée de l‘église Saint-Marc à Alexandrie. Bilan : 17 morts, dont quatre policiers, et 48 blessés. Le pape copte orthodoxe qui se trouvait à l’intérieur à l’occasion de la fête des Rameaux, n’a pas été atteint.

Une autre attaque a eu lieu plus tôt dans la matinée dans l‘église Saint-George de Tanta, à une centaine de kilomètres du Caire. Ici, l’explosion a fait 27 morts et 78 blessés.

Le groupe Etat islamique, dont la branche locale avait récemment appelé à prendre pour cible la communauté copte, a revendiqué ces attentats commis par des kamikazes égyptiens selon l’organisation. Le chef de la sécurité de la province où se trouve la ville de Tanta a été limogé.

“Il y avait du sang et de la chair sur les murs et sur les statues, des chaises cassées et des vitraux brisés. Les gens étaient heureux, ils venaient prier. Ils priaient pour la paix”, affirme au micro d’euronews une femme qui était présente à l’intérieur de l‘église Saint-George de Tanta.

“Tout ce qu’ils sont en train de faire, c’est pour séparer les deux piliers de la nation, chrétiens et musulmans. Les chrétiens et les musulmans sont unis : ce sont des voisins, une famille et des amis. Et malgré tout ce qu’ils font, ils n’arriveront pas à leurs fins”, veut croire un autre témoin.

Les Coptes d’Egypte sont la communauté chrétienne la plus nombreuse et la plus ancienne du Moyen-Orient. Ils représenteraient 10 % de la population nationale. Ils sont régulièrement la cible d’attentats, notamment dans le Sinaï où la mouvance jihadiste est très active. Des centaines de Coptes ont récemment fui le Nord de la péninsule face à la menace.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pape François adresse ses condoléances à l'Egypte et à la minorité copte

Egypte : deux attentats contre des églises coptes font des dizaines de morts

Egypte : au moins 16 morts à Alexandrie dans un attentat revendiqué par Daech