Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : les exécutions à la chaîne ont commencé en Arkansas

Etats-Unis : les exécutions à la chaîne ont commencé en Arkansas
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, les autorités judiciaires de l’Arkansas ont procédé jeudi soir à l’exécution d’un condamné à mort dans la prison de Little Rock.

Reconnu coubable du meurtre d’une femme en 1993, Ledell Lee, 51 ans, a été exécuté par injection létale. Il clamait son innoncence et demandait une expertise ADN.

Sept autre condamnés doivent être exécutés d’ici la fin du mois d’avril en Arkansas. Ces exécutions à la chaîne doivent intervenir avant l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation. Cette dernière interdira désormais le recours à l’une des substances utilisées dans les injections mortelles réservées aux condamnés à mort.

Ces exécutions interviennent au terme d’une bataille juridique sans précédent : la Cour surprême de l’Etat a accordé un nouveau sursis à quatre des huit condamnés mais le procureur de l’Etat entend faire annuler ces sursis.

Les opposants à la peine de mort estiment que la substance utilisée pour endormir les condamnés entraîne une longue agonie. D’où l’interdiction de cette substance à compter du mois de mai.

L’Union européenne a de son côté exhorté le gouverneur républicain de l’Arkansas à commuer ces peines de mort. En vain.

La prochaine exécution est prévue lundi prochain.

Avec Agences