PUBLICITÉ

France : grand chambardement sur la scène politique à un mois des législatives

France : grand chambardement sur la scène politique à un mois des législatives
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À commencer par le Front national, dont l’un des deux seuls députés que compte le parti d’extrême droite annonce son retrait temporaire de la vie politique.

PUBLICITÉ

À commencer par le Front national, dont l’un des deux seuls députés que compte le parti d’extrême droite annonce son retrait temporaire de la vie politique.

Dans un courrier adressé au Dauphiné Libéré, Marion Maréchal Le Pen affirme vouloir retourner dans le privé alors même que sa tante Marine se lance dans une difficile campagne électorale.

À gauche, la situation est tout aussi tendue. À l’instar de Manuel Valls, plusieurs socialistes ont fait part de leur disponibilité pour le prochain gouvernement d’Emmanuel Macron.

“Ce Parti socialiste est mort. Il est derrière nous. Pas son histoire et ses valeurs. Mais il doit se dépasser”.

Le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, préfère lui évoquer une éventuelle collaboration avec le vainqueur de l‘élection.

“Nous ne pensons pas qu’on lutte contre la fragmentation qui est à l‘œuvre dans notre pays avec une seule formation politique. Nous pensons que la modernité, la capacité à se dépasser, c’est de réfléchir et de travailler à des rassemblements”.

Le président dévoilera le nom de son Premier ministre dimanche au lundi. Un choix crucial sensé symboliser l’ouverture sur laquelle il a fait campagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe