Cinquantième jour de manifestations au Venezuela

Cinquantième jour de manifestations au Venezuela
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Plus de 200 00 personnes ont manifesté samedi au Venezuela au cinquantième jour de la mobilisation contre le président chaviste Nicolas Maduro.

“Assassins !” scandent-ils, alors que les violences en marge des rassemblements et la répression ont fait au moins 47 morts depuis le 1er avril.

Rien qu‘à Caracas, ils étaient plus de 160 000.

“Ces cinquante jours ont été quasiment un massacre contre le peuple du Venezuela”, dénonce Henrique Capriles, le chef de file de l’opposition. “Aujourd’hui, au cinquantième jour, alors que la répression s’accentue, j’en appelle à plus de résistance et de lutte pour le Venezuela”, a-t-il scandé à la foule.

Les manifestants ont tenté d’atteindre le ministère de l’Intérieur, sous les tirs de grenades lacrymogènes des forces de l’ordre.

Le pouvoir accuse l’opposition de “terrorisme” et de vouloir provoquer d’un coup d’Etat.

L’opposition réclame des élections anticipées et rejette la décision du chef de l’Etat de convoquer une assemblée constituante.

#20Mayo#Caracas Marcha https://t.co/4Ueyz6WGJW

— sinverguenchon (@sinverguenchon) 20 mai 2017

#20Mai #Caracas Marche

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après avoir remanié son gouvernement, Emmanuel Macron dresse les priorités de la France

Soudan : les combats se poursuivent malgré la trêve, les civils tentent désespérément de fuir

Manifestations contre la réforme judiciaire à l'ouverture du 75e anniversaire d'Israël