EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Attentat de Manchester : nouvelles arrestations

Attentat de Manchester : nouvelles arrestations
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Interpellations en Angleterre et en Libye.

PUBLICITÉ

La suite de l’enquête sur l’attentat de Manchester. Plusieurs personnes ont été arrêtées depuis mardi dans l’entourage de l’auteur présumé de l’attaque.
Interpellations à Manchester même, mais aussi en Libye.
Une unité des services de sécurité libyens annonce avoir interpellé le père et le frère de Salman Abedi. Les deux hommes se trouvaient à Tripoli.
Un proche de la famille, interrogé par la police de Manchester a indiqué que l’auteur présumé de l’attentat se trouvait encore en Libye quatre jours avant son passage à l’acte en Angleterre.

Le niveau d’alerte terroriste a été porté au niveau critique, une première en Grande-Bretagne depuis dix ans. “Des militaires vont être déployés à Londres et dans le reste du pays”, a indiqué Amber Rudd, la secrétaire d’Etat à l’Intérieur.

A Londres, la sécurité a été renforcée aux abords des principaux sites touristiques, notamment au palais de Buckingham ou encore dans les aéroports. Le maire de Londres, Sadiq Khan, souhaite rassurer la population tout en appelant à la responsabilité collective : “Vous allez voir des officiers armés supplémentaires patrouiller dans nos rues, du personnel militaire. Le plus important est de rester calme et d‘être vigilant. Ne changez rien à vos habitudes. Si vous voyez quelque chose de suspect, signalez-le à la police.”

D’après le New York Times, la bombe utilisée lundi soir par le kamikaze était “puissante et sophistiquée“. Le quotidien américain s’appuie sur des photos prises par la police sur les lieux du drame. Pour plusieurs spécialistes, cela écarterait un peu plus l’hypothèse d’un acte isolé.

An initial analysis of the Manchester blast indicates a bomb in which its shrapnel was carefully and evenly packed https://t.co/eruftRUBXepic.twitter.com/MiuDdgYEiD

— The New York Times (@nytimes) 24 mai 2017

L’attentat, survenu lundi soir à l’issue d’un concert d’une chanteuse pop, a fait 22 morts, parmi lesquels des enfants et adolescents ou des parents. Le bilan pourrait s’alourdir, plusieurs personnes se trouvant toujours dans un état critique.

Enfin, la chanteuse américaine Ariana Grande a interrompu jusque début juin sa tournée après l’attentat-suicide qui s’est produit à la sortie d’un de ses concerts, ont annoncé mercredi ses agents.

BREAKING: Ariana Grande suspends her concert tour following Manchester attack – spokesman. https://t.co/FbnZ1WWiCgpic.twitter.com/VOTanuMP0g

— Reuters Top News (@Reuters) 24 mai 2017

avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La compétition internationale de la fleuristerie, c'est un bouquet de talent et de beauté

La Grande-Bretagne va ajouter le groupe Wagner à la liste des organisations terroristes

Au Pakistan, une marche pour la paix se termine dans un bain de sang