Telegram : la Russie n'apprécie pas le cryptage

Telegram : la Russie n'apprécie pas le cryptage
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

La messagerie cryptée Télégram dans le collimateur de la Russie. Les autorités russes menacent en effet de bloquer la messagerie alors qu’elles cherchent à renforcer leur contrôle sur ce type de service dans le cadre de la lutte antiterroriste. Telegram a été lancé aux Etats-Unis en 2013 par Pavel Dourov, jeune génie de l’internet russe amateur de provocations. Le service permet de s‘échanger des messages textes et vocaux, des photos, des vidéos, ainsi que de créer des chaînes de diffusion, le tout de manière très sécurisée, ce qui lui a valu un succès très rapide. Le réseau a été accusé de servir de moyen de communication aux jihadistes de l’Etat islamique pour préparer des attentats.

Lire par ailleurs

Partager cet articleDiscussion