Chypre : "C'est difficile, mais pas impossible"

Chypre : "C'est difficile, mais pas impossible"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

L’avenir de Chypre, à nouveau en discussion, pour mettre fin à plus de 40 ans de division. Cette fois, Chypriotes grecs et turcs ont repris leurs négociations à Crans-Montana en Suisse. La réconciliation des deux communautés rivales en vue de créer un Etat fédéral chypriote ne sera pas facile, mais le médiateur de l’ONU y croit:

“Le plus grand succès serait un accord global réel, explique le Norvégien Espen Barth Eide, émissaire spécial des Nations unies pour Chypre C’est difficile, mais pas impossible, beaucoup de choses ont été évoquées, et si cela est vraiment productif et que nous prenons notre temps et que nous nous concentrons sur l’essentiel, ce n’est pas hors de portée. Ça pourrait arriver. Nous ne pourrions pas avoir un accord cadre, mais une percée sur les questions clés “.

Pourparlers sur #Chypre en #Suisse : l’ONU_fr</a> salue des débuts constructifs - <a href="https://t.co/CByfZp9rw3">https://t.co/CByfZp9rw3</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/ConferenceonCyprus?src=hash">#ConferenceonCyprus</a> <a href="https://t.co/yjQPMkvKUQ">pic.twitter.com/yjQPMkvKUQ</a></p>— UN Geneva (UNGeneva) 28 juin 2017

Aux côtés des leaders chypriotes turcs et grecs, des représentants de la Turquie, de la Grèce et de la Grande-Bretagne, ancienne colonie. Le précédent round de pourparlers en janvier en Suisse avait enregistré quelques avancées mais s‘était globalement soldé par un échec. > L’ONU croit qu’une solution est possible pour réunifier Chypre https://t.co/BUdjLm5f3Dpic.twitter.com/msWYCVT4pj

— Courrier inter (@courrierinter) 27 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une occasion unique de réunifier Chypre ?

La Suisse aussi va augmenter le budget de sa défense

Après le président Zelensky, plusieurs dirigeants européens sont attendus à Davos