PUBLICITÉ

La Corée du Nord reste insensible aux sanctions

La Corée du Nord reste insensible aux sanctions
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Malgré les sanctions adoptées ce weekend, le régime de Pyongyang continue de menacer. Pas question pour la Corée du Nord de revoir à la baisse ses ambitions nucléaires.

PUBLICITÉ

Aucun changement d’attitude de la Corée du Nord après le nouveau paquet de sanctions adopté par les Nations Unies ce weekend. Pyongyang continue de menacer les Etats-Unis et leurs alliés, prévenant que ceux-ci vont payer une “leçon sevère”… Des contacts directs ont eu lieu lors du forum de l’ASEAN à Manille, mais voici la déclaration du représentant nord-coréen :

“Notre puissance nucléaire est-elle une menace pour le monde ou juste pour les Etats-Unis ? Nous voulons être clairs et rappeler que l’aggravation de la situation sur la péninsule coréenne, ainsi que sur le dossier nucléaire, a été causée par les Etats-Unis”.

Donald Trump, Ban Ki-Moon, la Corée du Sud, la Russie et la Chine ont tous parlé d’une même voix pour condamner les tirs de missile, dont ils souhaitent l’arrêt comme préalable à toute discussion. Le Japon s’inquiète lui aussi bien-sûr.

“Je souligne le besoin d’appliquer strictement et sans retenue les résolut ions de l’ONU, y compris la dernière, a déclaré Taro Kono, ministre japonais des Affaires Etrangères, et d’accentuer encore la pression sur Pyongyang. Beaucoup de pays sont sur la même ligne que le Japon”.

Les nouvelles sanctions pourraient coûter à la Corée du Nord un milliard de dollars de revenus annuels. Leur application dépend beaucoup du principal partenaire commercial de la Corée du Nord, la Chine, qui a promis qu’elle appliquerait pleinement et strictement la nouvelle résolution.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Corée du Nord affirme avoir testé un drone sous-marin à capacité nucléaire

Moscou s'oppose à toute escalade dans la péninsule coréenne

En Ukraine, un bref répit pour enterrer les morts après les bombardements russes