PUBLICITÉ

Donald Trump s'offre un bain de foule à Phoenix, en Arizona

Donald Trump s'offre un bain de foule à Phoenix, en Arizona
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président américain à l'oeuvre dans son exercice préféré : un meeting face à son électorat et des attaques contre ses détracteurs.

PUBLICITÉ

Du gaz poivre pour disperser les opposants à Donald Trump. Comme à chacun de ses meetings, le président américain fait du bruit et attire ses plus fidèles détracteurs.

A Phoenix, en Arizona, Donald Trump s’est offert un bain de foule et a confirmé sa popularité auprès de ceux qui l’ont propulsé à la Maison-Blanche. La même rengaine anti-élite, anti-médias et une mise au point sur l’actualité des dernières semaines : “Ce soir, toute l’assemblée face à moi s’unit pour condamner les voyous qui répandent la haine et la violence” a-t-il déclaré à la tribune. “Mais des médias très malhonnêtes, ces gens là-bas, avec toutes leurs caméras, ils ne veulent pas raconter que j’ai fermement condamné la violence des néonazis, des suprémacistes blancs et du Ku Klux Klan.”

Donald Trump s’est néanmoins retenu de déclencher une nouvelle polémique : celle d’accorder une grâce à Joe Arpaio, option qu’il avait envisagée quelques jours plus tôt. L’ancien shériff, condamné le 31 juillet pour profilage racial, est le nouveau cheval de bataille de la droite radicale américaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel