EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Maroc : l'indignation après un viol dans un bus

Maroc : l'indignation après un viol dans un bus
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Au Maroc, des centaines de femmes ont manifesté ces derniers jours pour protester contre les violences sexuelles dont sont régulièrement victimes les Marocaines. La diffusion récente d’une vidéo montrant un viol dans un bus a réactivé la colère des manifestants qui réclament la fin de l’impunité.

Après la diffusion de la vidéo d’une agression sexuelle dans un bus à Casablanca, les femmes marocaines dénoncent la culture du viol. pic.twitter.com/FuLjY3E0Os

— Brut FR (@brutofficiel) 24 août 2017

Des pétitions circulent sur le net pour renforcer la législation au Maroc. Depuis 2004, le harcèlement sexuel au travail est puni par la loi, mais il ne concerne pas le harcèlement dans l’espace public, comme l’a rappelé récemment le ministre marocain des droits de l’Homme.
La diffusion de la vidéo du dernier viol a eu au moins le mérite d’accélérer la procédure judiciaire : plusieurs jeunes suspects ont été arrêtés… trois mois après les faits. Signe de la division de la société sur ces questions, une partie de la population a pris la défense des jeunes accusés sur les réseaux sociaux.

Au Maroc, des rassemblements pour dire « non à la culture du viol » après l’agression d’une femme dans un bus.https://t.co/Ur3OAVrhCA

— Matthieu Lauraux (@LaurauxMatthieu) 24 août 2017

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Autriche : Josef Fritzl pourrait être libéré prochainement

En Roumanie, Andrew Tate va être jugé pour traite d'êtres humains et viol

Affaire Daniel Alves : libération sous caution en vue pour le footballeur, condamné pour viol