EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Nouvelle trêve dans le nord du Mali

Nouvelle trêve dans le nord du Mali
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

C’est une étape vers la résolution de la crise dans le nord du Mali. Les deux groupes rivaux qui se disputent la région de Kidal ont signé mercredi à Bamako une trêve de 15 jours. Objectif : parvenir à la fin des hostilités.
Un accord conclu sous l‘égide de MINUSMA, la mission de l’ONU au Mali.
“Ces frères sont arrivés à un compromis pour arrêter les hostilités souligne Mahamat Saleh Annadif, le représentant spécial de l’ONU au Mali. Je sais qu’il est plus facile de faire la paix que de faire la guerre. Je crois que s’ils ont accepté de paraphé ce document, c’est aussi parce qu’ils ont accepté de faire la paix.”

Malgré un accord de paix signé en juin 2015, les combats avaient repris ces dernières semaines entre les groupes armés pro-gouvernementaux et les ex-rebelles touaregs. Depuis deux ans, plusieurs trêves ont été annoncées puis rapidement rompues.

Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes ont en grande partie été chassés en 2013 à la suite du lancement, à l’initiative de la France, d’une intervention militaire internationale qui se poursuit encore actuellement. Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sous pression de Bamako, l'ONU sonne le glas de sa mission au Mali

Vladimir Poutine affirme être prêt à négocier avec l'Ukraine sans "schémas imposés"

Niger : les premiers ressortissants européens évacués arrivent à Paris et à Rome