Des Rohingyas se noient en fuyant la Birmanie

Des Rohingyas se noient en fuyant la Birmanie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

La tragédie se poursuit pour les Rohingyas, cette minorité musulmane opprimée en Birmanie. L’un des bateaux qui les transportait au Bangladesh où ils trouvent refuge, a chaviré, deux personnes ont péri. Depuis le début de la crise, les noyades ont fait presque 90 morts.
La Birmanie ne réagit pas, même au lendemain d’une condamnation ferme de l’ONU qui évoque un nettoyage ethnique. A tel point que le Parlement européen menace de retirer à Aung San Suu Kyi son prix des droits de l’homme. La dirigeante birmane avait pourtant longtemps été opprimée elle aussi.

Federica Mogherini chef de la diplomatie européenne “Nous sommes inquiets des excès des forces de sécurité birmanes pendant les opérations de sécurité, a dit Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne. Cela conduit à un flot massif de réfuugiés au Bangladesh, l’une des plus terribles crises humanitaires actuelles. C’est totalement inacceptable et cela risque de déstabiliser la région entière.” Au Bangladesh, dans un camp, des Rohingyas attendent pour des soins médicaux, ou du riz, des bâches pour se protèger de la pluie. Les travailleurs humanitaires réclament un soutien plus large pour ces réfugiés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société

L'Unrwa et Israël durcissent leurs accusations mutuelles

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts