Le CICR réduit son aide en Afghanistan

Le CICR réduit son aide en Afghanistan
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après avoir subi plusieurs attaques et perdu sept de ses employés, l'organisation humanitaire va restreindre ses opérations

PUBLICITÉ

Le Comité international de la Croix-Rouge s’apprête à réduire drastiquement sa présence en Afghanistan. En cause, la dégradation de la sécurité. En neuf mois, l’organisation a subi trois attaques majeures et qui ont fait sept morts parmi ses employés. La situation est particulièrement critique dans le nord du pays où le conflit s’est intensifié ces derniers mois et où l’Etat islamique a étendu sa présence. Pour la cheffe de la délégation du CICR en Afghanistan, il n’y a plus d’autre option.

“L’exposition aux risques est devenue notre principal défi et notre principale préoccupation, a déploré Monica Zanarelli. Nous savons que le risque zéro n’existe pas en Afghanistan et ce n’est pas notre objectif. Notre sécurité doit néanmoins être garantie par toutes les parties au conflit.”

L’organisation humanitaire, qui évoque aussi une hausse de la criminalité, ne peut pas encore dire combien de ses 1.800 employés devront quitter le pays. Le CICR est présent depuis plus de 30 ans en Afghanistan.

After 30yrs of continuous presence, we have no other option but to reduce our operations in Afghanistan: https://t.co/rulBIfOVyc

— ICRC Afghanistan (@ICRC_af) 9 octobre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attentat de Moscou : plusieurs diplomates participent à la cérémonie d'hommage

Après l’attentat à Moscou, la peur d’une résurgence du terrorisme dans les pays européens

Attentat à Moscou : un huitième suspect placé en détention