PUBLICITÉ

Les salariés d'Ilva en grève contre ArcelorMittal

Les salariés d'Ilva en grève contre ArcelorMittal
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après son rachat du sidérurgiste italien en juin, ArcelorMittal envisage la suppression de 4.000 postes.

PUBLICITÉ

Grève générale chez Ilva en Italie. Le site de production d’acier de Taranto, dans le sud du pays, est le plus important d’Italie, et la quasi-totalité de son personnel avait débrayé ce lundi.

Les syndicats rejettent les projets d’Arcelor Mittal, le nouveau propriétaire d’Ilva, qui entend licencier 4.000 personnes, dont 3.300 seulement à Taranto, alors même que le gouvernement italien, au moment de la reprise du groupe, avait promis qu’aucun emploi ne serait supprimé.

Une table ronde à l’initiative du gouvernement italien devait avoir lieu ce lundi mais elle a été ajournée. Carlo Calenda, ministre du Développement durable, a affirmé que les propositions actuelles d’Arcelor Mittal étaient inacceptables en l‘état.

Ilva, sur ses différents sites en Italie, compte 14.200 employés. En grande difficulté et sali par plusieurs scandales, le sidérurgiste a été racheté par ArcelorMittal pour 1,8 milliards d’euros en juin dernier.

#ILVA proprosta dell’azienda su salario ed inquadramento dei lavoratori irricevibile. Tavolo aggiornato. pic.twitter.com/zTxOpTUMQ8

— Carlo Calenda (@CarloCalenda) October 9, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : le port de Trieste résiste face aux attaques des Houthis en mer Rouge

Les Italiens ne renoncent pas aux vacances malgré l'inflation

Deuil national au Kazakhstan après la mort de 45 mineurs