EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une journaliste anti-corruption tuée à Malte

Une journaliste anti-corruption tuée à Malte
Tous droits réservés 
Par Pierre Le Duff avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

A Malte, une journaliste a été tuée par une bombe placée dans sa voiture. La blogueuse Daphne Caruana Galizia était à l’origine de graves accusations de corruption contre le gouvernement de son pays dans le cadre des Panama Papers. Des révélations qui avaient provoqué des élections anticipées en juin dernier.

Dans son dernier texte publié sur son blog une heure avant sa mort, elle réitérait ses accusations contre le chef de cabinet du Premier ministre, le qualifiant d’“escroc” utilisant sa position pour s’enrichir.

That crook Schembri was in court today, pleading that he is not a crook https://t.co/46pV1mXEw9

— Daphne’s blog (@dcgblog) 16 octobre 2017

Cet escroc de Schrembri était au tribunal aujourd’hui, plaidant qu’il n’est pas un escroc

Le Premier ministre maltais Joseph Muscat, dont l’entourage proche a été la cible de violentes attaques de la journaliste, a dénoncé un acte “barbare”, parlant d’“une journée noire pour la démocratie et la liberté d’expression”.

La journaliste avait joué un rôle central dans la révélation d’une série de scandales. L‘épouse du Premier ministre a notamment été accusée d’avoir ouvert un compte au Panama pour y abriter des pots-de-vin versés par l’Azerbaïdjan contre l’autorisation donnée à une banque azérie de travailler à Malte.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’Union européenne presse Malte

Chypre accusé d'être l'île du blanchiment d'argent pour les Russes

L'Irlande du Nord commémore le 25e anniversaire de l'attentat d'Omagh