L’Union européenne presse Malte

La Commissaire européenne à la Justice Vera Jourova
La Commissaire européenne à la Justice Vera Jourova Tous droits réservés REUTERS/Darrin Zammit Lupi
Par Grégoire Lory
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Plus de six mois après l’assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, l’Union européenne attend des progrès dans cette enquête.

PUBLICITÉ

L'Union européenne accroît la pression sur les autorités maltaises. La Commissaire européenne en charge de la Justice est en déplacement sur l'île méditerranéenne pour faire le point sur l'enquête concernant l'assassinant de la journaliste Daphne Caruana Galizia. Ce déplacement intervient alors que des interrogations font jour sur l'indépendance de la police. Vera Jourova "attend une enquête indépendante et minutieuse pour découvrir qui est vraiment responsable" de ce meurtre.

Daphne Caruana Galizia a été assassinée en octobre dernier dans l'explosion de sa voiture. La journaliste enquêtait sur des affaires de corruption au sein de la classe politique maltaise. L'Union européenne souligne en particulier des failles en matière de législation contre le blanchiment d'argent. "J'encourage les autorités maltaises à coopérer avec l'Autorité bancaire européenne et à suivre ses recommandations", insiste Vera Jourova.

La Commissaire souhaite aussi obtenir des précisions sur le programme des "visas dorés" qui permet aux investisseurs fortunés d'acheter un passeport maltais.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vers un numerus clausus pour entrer dans la fonction publique européenne ?

Journaliste assassinée, "Paradise papers" : Malte dans le collimateur de Bruxelles

Une journaliste anti-corruption tuée à Malte