A Rio, la Gay Pride fait de la résistance

A Rio, la Gay Pride fait de la résistance
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Un immense drapeau arc-en-ciel sur la plage de Copacabana, comme un étendard contre l’homophobie. Les associations gays brésiliennes sont passées outre l’absence de subventions de la mairie de l’ultra-conservateur Marcelo Crivella pour organiser dimanche une Gay pride aux accents de résistance.

“Il y a toujours beaucoup de discrimination, c’est très difficile. De nombreuses personnes en meurent chaque jour. Etre ici, ce n’est pas juste faire la fête. On doit montrer à la société qu’on existe, qu’on paye des impôts et qu’il faut plus d‘égalité pour tous”, explique l’un des participants.

Sans une campagne de financement sur internet et le soutien de sponsors privés la Gay Pride n’aurait sûrement pas eu lieu. Le Brésil est l’un des pays les plus touchés par la violence homophobe. 340 meurtres en 2016 ont été recensés par la plus ancienne association pour la défense des droits des homosexuels, Grupo Gay da Bahia.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NO COMMENT : le Brésil confronté à une épidémie de dengue sans précédent

Une progression de l’extrême droite dans l’UE inquiète la communauté LGBTQIA+

Loi anti LGBTQ en Irak : Bruxelles et Washington s'inquiètent