EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Folle avant-première de "Star Wars: Les derniers Jedi"

Folle avant-première de "Star Wars: Les derniers Jedi"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Quelque 6 300 chanceux ont assisté à la projection à Los Angeles.

PUBLICITÉ

Ils étaient tous là sur le tapis rouge : des robots et des extra-terrestres, bien connus ou inédits, à l'occasion de l'avant première mondiale du huitième épisode de la saga, "Star Wars : Les Derniers Jedis":

Quelque 6.300 fans ont eu la chance d'assister à la projection dans le Shrine Auditorium de Los Angeles.

Pas de spoiler - un embargo sur les résumés du film est toujours en vigueur - mais l'actrice Daisy Ridley nous donne quelques indices.

"*Il y a des parallèles très intéressants, avec un personnage incroyablement puissant, qui n'aime pas les femmes... donc oui je pense qu'il y a des parallèles. Je ne l'ai pas écrit et je ne sais pas si Rian l'a fait exprès, sachant qu'il l'a écrit il y a deux ans et demi, donc c'est bizarre que tout cela se passe maintenant ! *", s'exclame la comédienne qui campe le rôle de Rey.

Quarante ans après la sortie du premier volet, le réalisateur des "derniers Jedi" Rian Johnson a été choisi pour préparer la quatrième trilogie, qui vient d'être annoncée par Disney.

"J'en suis vraiment au tout début de l'écriture, mais ce qui me passionne c'est l'idée d'innover, de créer de nouvelles fondations, de nouveaux endroits, de nouveaux personnages, de nouvelles histoires. C'est ce qui est fondamentalement stimulant à mes yeux" dit Rian Johnson.

Au cours de la cérémonie, le cinéaste peu connu du grand public a rendu hommage à Carrie Fisher, la Princesse Leia de la saga, décédée à 60 ans il y a un an et qui fait dans ce film sa dernière apparition au cinéma. 

Si les derniers Jedi ne brisent pas le côté obscur, ils devraient casser la tirelire. On évoque 220 millions de dollars de recettes dès le premier weekend aux Etats-Unis dans moins d'une semaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Star Trek débarque en Chine

Mort de Monty Norman : à l'origine du thème musical mythique de James Bond

Le Parrain fête ses 50 ans et fait son retour en salles et sur les plateformes