DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Catalogne : Xavier Domènech ou le faiseur de roi

Vous lisez :

Catalogne : Xavier Domènech ou le faiseur de roi

Catalogne : Xavier Domènech ou le faiseur de roi
Taille du texte Aa Aa

A l’issue des élections régionales anticipées en Catalogne, l’arbitre du scrutin pourrait être le mouvement Catalunya en Comu-Podem qui regroupe une formation de gauche dirigée par la maire de Barcelone, Ada Colau, et le parti de la gauche radicale, Podemos.

L'alliance pourrait obtgenir dix ou onze sièges dans le futur parlement.

A la tête de ce mouvement, Xavier Domènech, pourrait ainsi se retrouver en position de faiseur de roi si les Catalans ne parviennent pas à départager les indépendantistes des unionistes.

Cet historien de formation de 43 ans est entré en politique en 2011 lorsque Podemos, le parti de la gauche radicale, a commencé à émerger en réaction à la politique d’austérité mise en œuvre par le gouvernement espagnol.

Durant la campagne, Xavier Domènech a refusé de prendre position clairement entre les pro et les anti-indépendance. Ces dernières semaines, il a condamné la déclaration unilatérale d’indépendance de l’ex-président Carles Puigdemont mais a aussi vilipendé la mise sous tutelle de la Catalogne par Madrid.

"Nous sommes la clé. Donc les gens n’ont pas besoin de choisir un bloc contre un autre", a déclaré mardi Domènech devant ses militants.

Il a été soutenu par le leader français de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Si l’alliance Catalunya en Comú-Podem devait prendre le pouvoir en Catalogne, elle promet un nouveau référendum qui devra être préalablement négocié avec Madrid. Le mouvement se battra pour rester dans l’Espagne mais dans le cadre d’un nouveau contrat avec l’Espagne, un contrat dont les contours restent assez flous.

Le leader catalan de Podemos est d’autant plus confiant que les derniers sondages annoncent des résultats très serrés. Seule certitude : Xavier Domènech a déjà fait savoir qu’il refuserait de gouverner avec le parti de droite de Carles Puigdemont, (le Parti démocrate européen catalan (PDeCAT).

Domènech lorgne plutôt sur la gauche de l’échiquier politique catalan. Quitte à gouverner avec le Parti des socialistes catalans (PCS) qui rejette l’indépendance de la Catalogne ? A moins que Xavier Domènech n’opte pour un gouvernement minoritaire.

Christophe Garach (Avec Agences)