DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : échange de prisonniers sans précédent

Vous lisez :

Ukraine : échange de prisonniers sans précédent

Ukraine : échange de prisonniers sans précédent
Taille du texte Aa Aa

Ce sont les premiers prisonniers à être échangés depuis quinze mois et ils vont faire partie de la plus grande opération d'échange depuis le début de la guerre en Ukraine en 2014.

Kiev va procéder à la libération de 260 personnes détenues dans ses prisons. Côté rebelles, le chiffre de 70 est avancé.

Et c'est l'ensemble des territoires tenues par les combattants pro-russes qui sont concerné : la république autoproclamée de Lougansk et celle de Donetsk.

"Plus de 60 personnes sont toujours à Kiev, ils n'ont pas été inclus dans la première liste on les a donc inscrits dans la deuxième étape de l'échange. Nous ne les avons pas oubliés et je suis sûre que nous en rediscuterons après le nouvel an", explique une représentante de la république autoproclamée de Donetsk (DNR).

Kiev devait à la base libérer 306 personnes mais une partie d'entre eux auraient refusé et ce pour des raisons qui demeurent mystérieuses. Ceux qui ont accepté ont été menés en bus jusqu'au checkpoint de Mayorsk près de la ville de Horlivka, située à la limite des zones contrôlées par les rebelles et l'Ukraine.

Cette échange négocié entre Petro Porochenko, Vladimir Poutine et des responsables de l'église orthodoxe russe s'est fait dans le cadre des accords de Minsk signé en 2015. 

Depuis le début de la guerre, l'ONU estime que près de 10 000 personnes sont mortes lors des combats dans les régions de l'Est du pays.