DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Harcèlement sexuel : ce n'est pas fini

Vous lisez:

Harcèlement sexuel : ce n'est pas fini

Harcèlement sexuel : ce n'est pas fini
Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, l'affaire Weinstein est tout sauf terminée. A l'instar de Meryl Streep ou de Reese Witherspoon, 300 femmes issues du show-bizz américain ont lancé la promotion d'une nouvelle campagne de lutte contre le harcèlement sexuel. Le projet a été baptisé "Time' s up", c'est fini, en français.

Dans la presse, une tribune précise les contours du projet qui a déjà permis de récolter 13 millions de dollars.

Les stars d'Hollywood veulent aider toutes les femmes et les hommes victimes d'abus sexuels à dénoncer leur agresseurs quel que soit leur milieu professionnel.

Comme la chanteuse et actrice Taylor Swift, les signataires du projets Time's up demandent aux médias de s'intéresser au sort de ce des femmes anonymes qui n'ont pas de ressources pour défendre leurs droits les plus élémentaires.

Dimanche, les célébrités qui participeront à la remise des Golden Globes à Beverly Hills ont été invitées à porter du noir, en signe de protestation contre le sexisme et les inégalités raciales.

Avec Agences