DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Pologne reste inflexible sur la question des migrants

Vous lisez:

La Pologne reste inflexible sur la question des migrants

La Pologne reste inflexible sur la question des migrants
Taille du texte Aa Aa

La Pologne a tout récemment changé de Premier ministre, mais sa politique sur les migrants, elle, demeurera inflexible malgré des différends certains avec Bruxelles. Dans une interview accordée à la chaîne publique polonaise TVP, le Premier ministre polonais est resté droit dans ses bottes sur la question, comme l’avait fait sa prédécesseure pendant des mois.

"Nous sommes assurément du côté de ce qui a été dit par le Parti Droit et Justice (PiS) lors des élections de 2015, à savoir, que nous n’accueillerons pas de migrants issus de pays d’Afrique ou du Moyen-Orient », a dit Mateusz Morawiecki.

Début décembre, la Pologne avait été renvoyée devant la cour de Justice européenne pour ne pas avoir rempli ses obligations en matière d’accueil des réfugiés. Le Premier ministre se défend.

« Aux frontières orientales de l'Union européenne, nous contribuons fortement à réduire les tensions. Nous avons déjà accueilli des dizaines de milliers de réfugiés ukrainiens, peut-être même une centaine de milliers, mais nous ne leur accordons pas le statut de réfugié », a ajouté le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

La Pologne accepte donc les migrants, mais seulement ceux venus d’Europe. Inacceptable pour la Commission européenne qui a également traîné devant la Cour la Hongrie et la République tchèque. Ces deux autres pays refusent en effet, eux aussi, de se conformer aux accords établissant l'accueil par les membres de l'UE de quotas de migrants.