PUBLICITÉ

Chypre : la jeunesse boude les élections

Chypre : la jeunesse boude les élections
Tous droits réservés REUTERS/Yiannis Kourtoglou
Tous droits réservés REUTERS/Yiannis Kourtoglou
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le taux d'abstention a frôlé les 30 % lors du premier tour de la présidentielle, dimanche dernier, alors que le second tour se tient demain.

PUBLICITÉ

Rien n'y a fait, ni les appels lancés par les candidats, ni ceux du gouvernement. À Chypre, l'élection présidentielle a battu un record d'abstention lors du premier tour, qui s'est tenu dimanche dernier. Près d'un électeur sur trois ne s'est pas rendu aux urnes, alors que se profile le second tour du scrutin ce dimanche. Il opposera le président sortant, le conservateur Nicos Anastasiades, à Stavros Malas, un candidat indépendant soutenu par la gauche.

"Je n'ai pas voté et je ne voterai pas, souligne un jeune homme. "Je ne m'intéresse pas à la politique". "Je n'ai pas voté et je vais voir si je le ferai à l'avenir, mais je ne pense pas", renchérit un autre.

"J'ai voté dimanche dernier et ce sera aussi le cas ce dimanche", indique un électeur. "Je crois que nous, les jeunes, nous devons voter, parce que l'abstention n'est pas un moyen de protester, on ne s'implique pas dans les affaires publiques".

Lors du premier tour, la participation a chuté de 10 %, par rapport au scrutin de 2013. Certains y voient le signe d'un manque de confiance lié aux scandales de corruption qui ont écorné l'image de la classe politique, qui a aussi peiné à trouver des solutions face à la crise financière.

Trois jeunes électeurs sur quatre, âgés de 18 à 19 ans, ne se sont pas inscrits sur les listes électorales, et tournent le dos à la présidentielle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Présidentielle : Chypre à l'heure du choix