Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La NRA lâchée par ses partenaires

La NRA lâchée par ses partenaires
Tous droits réservés
REUTERS/Joshua Roberts
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à tourner le dos à la NRA (National Rifle Association) aux Etats-Unis. Ce samedi, Delta Airlines et United Airlines ont décidé de couper les ponts avec le puissant lobby des armes, après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride il y a une dizaine de jours.

Elles ont emboîté le pas à plusieurs loueurs de voiture et assureurs, qui jusque-là accordaient des avantages aux membres de la NRA. La Bank of America pourrait faire de même.

Dans les rues comme sur les réseaux sociaux, un élan populaire a suivi la tuerie de Parkland, perpétrée par un ancien élève de 19 ans le 14 février dernier. Des survivants ont pris la parole pour critiquer le port d'armes, y compris face à Donald Trump, qui ne compte revoir, sous la pression, que la vérification des antécédents psychiatriques des acquéreurs, et l'âge légal pour acheter certains modèles.